ACTIF Formation – Information – Conseil

104

21 heures

N'hésitez pas à nous contacter pour personnaliser et adapter votre projet

Formation réalisable en intra

Depuis leur inauguration avec les lois de 1975 en France, et le complément fourni en 2005, les catégories du handicap sont en pleine refonte, étendues désormais au « handicap psychique ».

Du coup les lignes de perceptions cliniques ou psychopathologiques bougent, identifiant parmi les versants déficitaires et leurs « troubles associés », des troubles d'allure psychiatrique « stabilisés » ou des souffrances psychiques renvoyant plus ou moins au champ de la maladie mentale, avec leurs diverses cicatrisations, sédimentation ou chronicité.

Par ailleurs, une même refonte conceptuelle, notamment autour du syndrome autistique, est en cours depuis l'arrivée hégémonique du DSM5 en psychiatrie, dénommant, re-nommant... cet éventail terminologique gagnant en complexité, impose une clarification tout autant conceptuelle, qu'une réinterrogation clinique des cadres de référence des équipes médico-sociales, aux répercussions immédiatement concrètes en terme de guidance et de modalité d'accompagnement.

Il s'agit de bénéficier d'un éclairage global (neurophysiologique, sociologique, juridique, historique, anthropologique, psychopathologique, éducatif, philosophique...) afin de se situer dans la relation d'aide, disponible à l'écoute, « entre le près et le loin » de la « bonne distance ».

Professionnels, désireux de préciser les notions fondamentales qualifiant les atteintes avec lesquelles vivent les personnes accueillies dans les établissements médico-sociaux et désireux de se situer dans les référentiels rénovés des Lois de 1975, 2002 et 2005 caractérisant l'accueil des personnes en situation de handicap, mais aussi des parcours de vie accidentés, effractant la vie mentale, le rapport au monde.

Clarifier les notions composites de handicaps, favoriser la rencontre avec la personne en situation de handicap.

Comprendre les mécanismes de certains troubles et symptômes somatopsychiques liés aux grandes souffrances psychiques, (autismes, accès délirants, schizophrénies, maniaco-dépressions...), privilégier la qualité d'authenticité et d'empathie.

Situer sa pratique professionnelle et ses limites, au service de l'accompagnement et de la notion éthique de relation d'aide.

Mise à plat des concepts-clé de la Loi de reconnaissance du handicap en France : handicap mental / handicap sensoriel / handicap moteur et leur expressivité clinique.

De la 1ère à la 2nde Classification Internationale du Handicap

La « révolution culturelle » que suppose l'entrée en jeu du « handicap psychique »

Approche psychopathologique de quelques troubles et souffrances psychiques

Pour quelles stratégies d'accompagnement psycho-éducatif ?

La méthode est active et interactive dans une articulation permanente de l'approche théorique à la pratique professionnelle, invitant à un processus d'élaboration personnelle et collective à partir de travaux de groupes, présentation de situations, discussions cliniques, mises en situation et jeux de rôles ; débats et questionnement sur les enjeux éthiques de la relation d'aide aux prises avec les structures du fonctionnement institutionnel.

Fanny WALBERG

Une brochure individuelle d'articles avec index bibliographique et des textes déroulant l'ossature du stage et des contenus théoriques est jointe au stage.

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99