ACTIF Formation – Information – Conseil

Votre partenaire formation depuis 1975

Secteur Sanitaire, Social et médico-social

098

203 heures

2 436  €

La Grande-Motte :

du 30/01 au 03/02/17 et du 13 au 17/02/17 et du 27/02 au 03/03/17 et du 27 au 31/03/17 et du 24 au 28/04/17 et du 29/05 au 02/06/17

La Grande-Motte :

du 11 au 15/09/17 et du 02 au 06/10/17 et du 13 au 17/11/17 et du 11 au 15/12/17 et du 08 au 12/01/18 et du 12 au 16/02/18

Formation réalisable en intra

L'évolution des prises en charge, de la réglementation du travail et la responsabilité des Institutions (sécurité des biens et des personnes) amènent à faire de l'exercice de la surveillance de nuit un moment particulier qui doit s'intégrer pleinement dans le projet d'établissement. Le personnel qui assure ce temps, doit s'initier et développer les compétences techniques et relationnelles permettant de compléter et d'enrichir la connaissance des publics pris en charge avec le personnel de jour et d'assurer, dans une qualité d'intervention élevée, la continuité de la prise en charge. En créant l'obligation de suivre une formation d'une durée minimale de 175 heures portée dorénavant à 203 heures par la CPNE de Branche pour exercer la fonction de Surveillant(e) de nuit qualifié(e), l'avenant n°284 du 8 juillet 2003, agréé par arrêté du 9 août 2004 reconnait cette place spécifique.

Développer sa capacité à se repérer dans sa pratique au sein du dispositif institutionnel et du projet de l'établissement : clarifier ses missions, fonctions, responsabilités et limites.

S'initier à la compréhension des difficultés des personnes accueillies pour adapter la fonction de veille à la dimension éducative.

Assurer la sécurité des personnes et des biens selon les procédures propres à chaque établissement ; connaître les conduites à tenir en cas d'urgence : repérer, anticiper, intervenir.

Développer des modes de coopération et de participation au travail éducatif ainsi que des outils de coordination avec les équipes de jour, dans la perspective de continuité de la prise en charge.

Construire collectivement, et formaliser des processus et méthodes d'intervention (observer, analyser, intervenir, évaluer, rendre compte).

Comprendre les caractéristiques du travail de nuit et savoir en prévenir les effets.

Ce programme de formation est conforme au nouveau référentiel de formation Surveillant(e) de Nuit Qualifié(e). Il se décompose en modes spécifiques (DF1), en modules communs (DF2 et DF3) avec la formation Maître(sse) de Maison Qualifié(e) et un module d'accompagnement pédagogique et méthodologique des stagiaires (21 h), soit au total 203 heures de formation réparties comme suit :

DF1 : la sécurité des personnes et des biens - Modules spécifiques (70 h.)

Rôle et fonction du-de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e) (7h)

Statut, rôle et fonction du-de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e)

Les responsabilités du-de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e)

Sécurité des personnes et des biens (35h.)

La prévention et la gestion des situations à risque la nuit

Premiers secours - module SST

Equipier de première intervention - module EPI

Techniques permettant de répondre aux besoins d'hygiène et de confort (14 h.)

Les limites de la fonction du/de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e) en matière d'hygiène et de prise de médicament : étude de la réglementation en vigueur.

Les enjeux et les principes de l'intervention.

Les techniques de base en matière d'hygiène, de confort et d'aide aux activités motrices.

Travail de nuit (14 h.)

Les risques pour la santé

Conciliation vie privée vie professionnelle

Conditions d'un travail de nuit limitant les impacts sur la santé

DF2 : participation à l'accompagnement des personnes modules communs (63 H.)

Les problématiques des publics (42 h.)

Le développement psychomoteur, intellectuel, affectif et social de la petite enfance jusqu'à l'âge adulte

Handicaps et maladie mentale : les troubles du développement et leurs conséquences

Personnes âgées et pathologies du vieillissement

Les personnes en situation d'exclusion sociale

L'enfant séparé : les causes et effets du placement

Problématiques transversales aux différents publics : le dysfonctionnement des rythmes biologiques et sociaux, et les conduites à risque

Les fondements et les méthodes de l'accompagnement (21 h.)

Les besoins des personnes accompagnées

La communication avec l'usager dans les temps de vie quotidien

Les actes de la vie quotidienne comme support de la relation d'accompagnement

L'articulation de l'individuel et du collectif dans les temps de la vie quotidienne

L'éthique et la déontologie dans la pratique professionnelle

DF3 : le travail en équipe pluridisciplinaire modules communs (49 h.)

Le cadre institutionnel de la fonction (28 h.)

L'environnement législatif et réglementaire des politiques sociales

Le cadre d'intervention des établissements et services sociaux ou médico-sociaux

Les enjeux de bientraitance

Droit du travail et convention collective

Le travail en équipe pluri-professionnelle (21 h.)

La place et le rôle de chacun au sein de l'équipe pluri-professionnelle

La communication au sein de l'équipe pluri-professionnelle

Les outils de la communication et le partage d'information

Module d'Accompagnement méthodologique (21 h.)

Etude de cas pratiques et mise en perspectives théoriques en lien avec le contenu des modules de formation spécifiques et communs DF 1, DF 2 et DF 3 (9h).

Aspects méthodologiques d'élaboration, de rédaction du dossier professionnel (9h).

Préparation à la soutenance devant le Jury (3h).

Méthodes essentiellement actives avec apports théoriques et méthodologiques, travaux de groupe, exercices, fiches de travail, bibliographie.

Exercices et tests de contrôles des connaissances (QCM et/ou étude de cas) à la fin de chaque module.

Mises en situation avec correction individuelle.

L'ensemble des compétences est validé lorsque le professionnel :

a obtenu ses certificats SST et HACCP,

a réussi son épreuve de présentation du dossier devant un jury constitué d'un formateur et d'un professionnel d'établissement,

et s'il a bien été présent en formation.

Une attestation de compétences validées est délivrée aux stagiaires, ainsi qu'à leurs employeurs, à la fin de la formation. En cas de validation partielle, les compétences restant à acquérir apparaîtront sur l'attestation et une proposition de parcours complémentaire, visant à sécuriser le parcours professionnel et garder le lien de la progression professionnelle, sera faite.

L'équipe des consultants-formateurs de l'ACTIF

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99