ACTIF Formation – Information – Conseil

550

21 heures

1250 €

min : 3 - max : 18

Repas de midi pris en charge par l’Association * (Exonéré de TVA)

Montpellier :

du 27 au 29/05/20

Le devenir professionnel des victimes d’accidents du travail, de maladies professionnelles ou de maladies est au cœur des préoccupations des pouvoirs publics depuis déjà de nombreuses années.

L'accompagnement au retour au travail des salariés en arrêt de longue durée rencontre une série de difficultés de toute nature. Cela se traduit dans les derniers chiffres, publiés par Pôle Emploi, le FIPHFP, l’Agefiph, les services du Ministère de l’emploi, la CNAMTS, et la MSA qui montrent une augmentation des situations de désinsertion professionnelle consécutives à des problèmes de santé.

Le but de cette Formation/Action est de maîtriser la méthodologie de la PDP et d'assurer une véritable synergie d'acteurs qui s'approprient un savoir-faire directement opérationnel à l'issue de la formation.

Il s’agit d’assurer cette synergie dans le respect fondamental des intérêts des salariés, des employeurs... ainsi que dans le respect tout aussi fondamental de la déontologie de chacun des acteurs institutionnels intervenant dans ce champ.

Médecins du travail, infirmières de santé au travail, secrétaires en santé au travail, psychologues, ergonomes…

Représentants du personnel, responsables QHSE, préventeurs d’entreprise, Intervenants en Prévention des Risques Professionnels, animateurs sécurité…

DRH, responsables RH, responsables relations ­sociales… dirigeants, managers… et tous les acteurs concernés par la « Sécurité et la Santé au Travail ».

Pas de prérequis.

Mieux décoder le contexte législatif et social.

Mieux maîtriser la méthodologie de la Prévention de la Désinsertion Professionnelle.

Anticiper les inaptitudes et favoriser le retour à l’emploi.

Traiter les aspects psychologiques de situations de santé au travail.

Identifier les techniques de résolution de problèmes et mettre en application la méthodologie de la PDP.

1 – Présentation des différents dispositifs législatifs 

La loi du 11 février 2005 - structures, acteurs, aides, outils, arguments et stratégies d’actions...

Evolution de la législation et contexte européen - Eléments de jurisprudence, notion de non discrimination et d’aménagements raisonnables.

Réseaux internes / externes - 3ème Plan Santé au Travail 2016-2020, Plan Cancer, liens de la PDP avec la Loi sur la Santé au Travail, la loi “Travail” et les décrets.

2 – Méthodologie de la Prévention de la Désinsertion Professionnelle

Le signalement précoce : comment l’améliorer ? Quel partenariat médical pendant l’arrêt de travail ?...

Le traitement de la demande : quelle conduite de projet ? 

Le suivi du ou des salariés en difficulté : quel accompagnement et par qui ? Quel Emploi Accompagné ? Quelle communication et auprès de qui ?

L’évaluation de l'accompagnement : l’évaluation quantitative et qualitative.

3 – Approche globale, chronologie des actions et des acteurs

La négociation avec le salarié, le médecin du travail, l’employeur, et les autres partenaires de l'accompa­gnement – leurs déontologies : relations médecin du travail, infirmiers, IPRP, IRP, DRH, assistants de services sociaux, chefs de service et encadrement.

L’adéquation travail/handicap et l’accès aux lieux de travail.

Les systèmes d’assurances sociales et la compensation du handicap.

L’organisation du travail.

4 – Traitements des différents cas rencontrés :

maladies évolutives,

troubles musculo-squelettiques,

conduites addictives au travail, accidents ou maladies professionnelles,

pathologies psychiatriques, stress professionnel, RPS, situation de harcèlement moral, etc.

5 – Indicateurs de la Prévention de la Désinsertion Professionnelle.

Pédagogie active et participative, fondée sur des études de cas apportées par les stagiaires.

Supports : ouvrage collectif « Le Maintien dans l’emploi en question », en présence des initiateurs et co-auteurs de l’ouvrage.

Remise d’un dossier sur chacun des thèmes.

Cette formation constitue une action d’adaptation et de développement des compétences. Elle donne lieu à la délivrance d’une attestation de participation.

Une évaluation en fin de formation permet de mesurer la satisfaction des stagiaires ainsi que l’atteinte des objectifs de formation.

Cette formation/action est conçue par deux consultants qui interviennent en co-animation. Chacun dispose d'une expérience de 20 ans dans ce domaine exigeant, a rencontré plusieurs milliers de personnes handicapées, a accompagné près de 500 équipes de maintien en emploi et a formé plus de 11000 personnes.

Dr Alain JABES : Médecin du Travail – Ergonome.

et/ou

Jean-Pierre PARAY : Sociologue - Master 2 Gestion de l'emploi et développement social d'entreprise - Membre de la commission emploi du CNCPH.