ACTIF Formation – Information – Conseil

083

14 heures

644 €

La Grande-Motte :

du 01 au 02/07/19

Formation réalisable en intra

Un partenariat Anmecs / Andesi / Actif

Cette formation s'inscrit dans un contexte de création d'un service de placement à domicile sur demande des collectivités territoriales. Il s'agit donc d'identifier tous les enjeux qui entourent cette création.

Les enjeux culturels :

Les professionnels issus de l'internat doivent s'adapter à des interventions qui les mettent en interactions quasi permanente avec les familles et qui leur demande d'évoluer dans un périmètre qui va bien au-delà des murs de l'institution : le domicile, le quartier...

Les enjeux cliniques :

Il est question d'appréhender la question de la protection de manière différente qu'au sein d'un internat éducatif. Il faut accepter de déployer une clinique de « l'après coup » qui se caractérise par une «  dé-maitrise » qui peut susciter parfois beaucoup de questionnements et d'appréhension chez les professionnels.

Le travail avec la famille devient un axe majeur qui suppose une approche théorico-clinique fondée sur une prise en compte des mécanismes de défenses familiaux, sur l'étayage des compétences parentales partielles et sur la capacité de lecture et d'analyse de mouvements transférentiels et contre-transférentiels groupaux (rapport famille/institution).

Les enjeux organisationnels :

A cet endroit, nous allons développer la traduction opératoire de l'approche clinique.

Il s'agit de trouver une cohérence dans l'intervention des différents acteurs et d'assurer la cohésion de ceux-ci face aux problématiques multiples auxquelles ils devront répondre.

Donner les repères qui permettent d'identifier la culture propre du professionnel et de son institution,

Identifier des pistes d'évolution et de changement en vue de la création d'un service,

Appréhender le travail avec les familles sous ces différentes formes : entretiens, visites à domicile, action de soutien de la parentalité,

Organiser l'action éducative hors les murs, appréhender l'environnement du jeune et de sa famille, mobiliser des ressources externes (association de quartier, équipe de prévention...)

Les paradigmes organisateurs des pratiques en MECS : substitution, suppléance, coéducation.

Le rapport institution/famille dans le contexte du placement.

Entre mission de protection et respect des prérogatives légales des parents, penser le paradoxe.

La notion de travail avec les familles en fonction de la culture professionnelle propre à l'établissement.

A partir de référentiels de service existants et de textes portant sur la spécificité du PEAD, il s'agira de proposer un cadre de réflexion théorique et opératoire qui permettra aux participants de se construire une représentation de ce type de prestation.

Noël TOUYA

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99