ACTIF Formation – Information – Conseil

132

21 heures / 1 stage / La Grande-Motte

756 €

La Grande-Motte :

du 15 au 17/04/19

Formation réalisable en intra

Les professionnels travaillant en SESSAD se trouvent confrontés avec des prises en charge de plus en plus longues, variées et nécessitant de développer le lien qui vise l'autonomie de la personne en situation de handicap.

Comment développer un partenariat tout en maintenant un lien d'attachement ?

Quelle place devrait avoir tous les partenaires de cette dynamique relationnelle ?

Que mettre en place pour maintenir une juste « distance professionnelle » tout en accompagnant vers une « autonomie » ?

Quelles sont les composantes de ce partenariat individu-SAVS (début, fin, modalités, ...) ?

Comment établir cette relation de partenariat avec de « bonne pratiques » ?

Personnels éducatifs et paramédical travaillant au sein des SESSAD.

Définir et reconnaitre le «  lien d'attachement ».

Savoir établir une « juste distance professionnelle ».

S'approprier des pratiques d'intervention spécifiques à cette dynamique binaire.

Développer et mettre en place des outils favorisant cet accompagnement « formalisé » au niveau du travail en partenariat avec les personnes accompagnées.

Se confirmer dans leurs « bonnes pratiques » professionnelles.

Le lien d'attachement et la « juste distance professionnelle »

Caractéristiques et composantes du lien d'attachement.

Importance de ce lien dans le développement psychologique de l'individu.

La « juste distance professionnelle et ses composantes affectives et humaines.

Le travail en partenariat avec les personnes en situation de handicap

La nouvelle notion de « partenaire » et leur place dans ce travail en SESSAD.

La mise en place et le développement du partenariat personne accueillie/SESSAD.

Savoir s'organiser pour ne pas se « satelliser » et bénéficier de ce partenariat.

La relation « lien d'attachement et juste distance professionnelle »

Comment reconnaitre les besoins affectifs et humains de la personne en situation de handicap sans se satelliser dans la relation ?

Comment développer la « bonne attitude » relationnelle visant l'autonomie ?

Comment éviter la dépersonnalisation, l'individualisation, la projection inhérents à certaines postures professionnelles ?

Comment nommer les « limites » de cet accompagnement avec des outils bienveillants ?

Alternance d'apports théoriques et méthodologiques.

Réflexion sur des situations réelles, exercices pratiques.

Brainstorming de l'actuel et élaboration de solutions.

Un document pédagogique sera remis à chaque participant.

Christiane LE TREMBLE

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99