ACTIF Formation – Information – Conseil - Secteur Sanitaire, Social et médico-social

ACTIF Formation – Information – Conseil

Les Thématiques

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99 Fiche contact INTRA

008

245 heures

Contactez-nous

min : 10 - max : 16

La Grande Motte :

du 17 au 21/01/22 et du 14 au 18/02/22 et du 14 au 18/03/22 et du 11 au 15/04/22 et du 16 au 20/05/22 et du 13 au 17/06/22 et du 04 au 08/07/22

La Grande Motte :

du 04 au 08/07/22 et du 12 au 16/09/22 et du 03 au 07/10/22 et du 14 au 18/11/22 et du 05 au 09/12/22 et du 09 au 13/01/23 et du 06 au 10/02/23

Formation réalisable en intra

L’évolution des prises en charge, de la réglementation du travail et la responsabilité des Institutions (sécurité des biens et des personnes) amènent à faire de l’exercice de la surveillance de nuit un moment particulier qui doit s’intégrer pleinement dans le projet d’établissement. Le personnel qui assure ce temps doit s’initier et développer les compétences techniques et relationnelles permettant de compléter et d’enrichir la connaissance des publics pris en charge avec le personnel de jour et d’assurer, dans une qualité d’intervention élevée, la continuité de la prise en charge. En créant l’obligation de suivre une formation d’une durée minimale de 175 heures portée à 203 heures par la CPNE de Branche pour exercer la fonction de Surveillant(e) de nuit qualifié(e), l’avenant n° 284 du 8 juillet 2003, agréé par arrêté du 9 août 2004 reconnait cette place spécifique. Le taux de réussite de 2015 à 2019 selon le Référentiel de Formation validé par la CPNE-FP le 10 juillet 2014 est de 100%.

La CPNE-FP du secteur sanitaire, social, médico-social à but non lucratif a décidé de déposer une certification de qualification professionnelle (CQP) de surveillant de nuit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Un appel d’offre marché public (du 30 octobre 2020) a désigné les organismes de formation habilités à dispenser en 2021 la formation permettant d’obtenir le certificat de qualification professionnelle (CQP) de « Surveillant·e de nuit en secteur social, médico-social et sanitaire » adossé au nouveau référentiel de certification de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNE-FP) du secteur sanitaire, social, médico-social à but non lucratif.

Notre groupement ACTIF-LA ROUATIERE a été habilité pour la Région Occitanie.

Ce CQP de branche se substitue au certificat de branche Surveillant·e de Nuit Qualifié·e dès 2021. Il devrait être prochainement inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Les publics ciblés du CQP SN en secteur social, médico-social et sanitaire sont les salariés des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

Exercer l’emploi de surveillant·e de nuit

Ou l’avoir exercé (salariés récurrents, demandeurs d’emploi) a minima 3 mois (continus ou discontinus) dans les 3 dernières années

Pour les demandeurs d’emploi (DE) un stage en immersion de 210 h est obligatoire.

Être en capacité d’assurer la Sécurité des personnes et des biens en ESMS et Sanitaire

Être en capacité d’accompagner les personnes hébergées en fonction de leurs besoins, attentes et de la vie collective

Participer activement à l’équipe pluri-professionnelle afin d’améliorer l’accompagnement du résident

Être en capacité d’adapter son intervention au rythme de la nuit par une prévention.

Bloc 1 : Sécurité des personnes et des biens (56 h. soit 8 jours).

Bloc 2 : Accompagnement des personnes (77 h. soit 11 jours).

Bloc 3 : Participation à l’équipe pluri-professionnelle (49 h. soit 7 jours).

Bloc 4 : Spécificités du travail de nuit en établissement social, médico-social et sanitaire (28 h. soit 4 jours).

Ce programme de formation est conforme au référentiel de formation visant l’obtention du CQP SN

Il se décompose en modules répartis selon les Blocs de compétences comme suit :

Bloc 1 : Sécurité des personnes et des biens (56 h. soit 8 jours) :

Rôle et fonction du-de la surveillant·e de nuit quant à la sécurité des personnes et des biens - 7 h

Sécurité des biens et des personnes - 49 h

Bloc 2 : Accompagnement des personnes (77 h. soit 11 jours).

Les problématiques des publics - 35 h

Les fondements et les méthodes de l’accompagnement – 31,5 h

Techniques permettant de répondre aux besoins d’hygiène et de confort – 10,5 h

Bloc 3 : Participation à l’équipe pluri-professionnelle (49 h. soit 7 jours).

Le cadre institutionnel de la fonction - 21 h.

Le travail en équipe pluriprofessionnel - 28 h.

Bloc 4 : Spécificités du travail de nuit en établissement social, médico-social et sanitaire (28 h. soit 4 jours).

Spécificités de l’exercice professionnel de nuit – 10,5 h

Santé du·de la professionnel·le de nuit – 17,5 h

Nous proposons des sessions de formation privilégiant l’alternance, avec une semaine de regroupement en centre de formation, et des semaines de retour sur le lieu de travail ou le stage.

Le parcours complet compte 231 heures de formation découpées en :

210 heures de formation

21 heures de temps d’accompagnement à l’évaluation des acquis pour les apprenant·e·s inscrit·e·s dans un parcours complet

A ces 231 H peuvent s’ajouter 14 heures de temps d’accompagnement renforcé si besoin à l’issue du test de vérification des prérequis (grille OPCO).

Pour un Parcours partiel par Bloc, 7 heures d’accompagnement, éventuellement 7 h supplémentaires en accompagnement renforcé

Le parcours complet peut donc varier de 231H à 245H avec l’accompagnement renforcé.

Les méthodes pédagogiques privilégiées se basent sur les fondements de « l’andragogie », qui privilégie notamment :

L’implication de l’apprenant·e dans son apprentissage, à travers le positionnement en amont de la formation, mais aussi tout au long des séquences pédagogiques et des temps d’intersessions.

La prise en compte de l’expérience de chaque apprenant·e afin de relier le contexte d’apprentissage aux situations de terrain rencontrées par chacun·e pour ancrer les savoirs.

Favoriser les mises en pratique et les résolutions de problèmes afin de promouvoir les transferts des apprentissages en situation réelle de terrain.

Les méthodes pédagogiques concourent également à promouvoir la participation des stagiaires, l’interactivité et surtout l’opérationnalité de la formation, en se basant sur les principes suivants :

Alternance « apports de connaissances » et « mise en pratique »

Alternance des méthodes expositives, interrogatives, voire démonstratives (30 %)

Méthodes actives (70 %) : brainstorming, photolangage pour appréhender les représentations du métier de Surveillant·e de nuit, analyse de la pratique….

Les apports et les échanges s’appuient en grande partie sur l’expérience

Co-construction d’outils (fiches mémo, check-list, sitographie…) directement transposables

Travail coopératif, maximisant les processus d’entraide entre pairs, favorisant l’apprentissage de la transmission par chacun·e.

Le salarié stagiaire sera accompagné par un formateur « guidance » dans la construction de ses productions personnelles permettant d’aller vers la certification tout au long de la session (sur la forme et le fond).

L’équipe pédagogique est composée de formateurs spécialisés en travail social et de professionnels du secteur de la matière dispensée.

Nos Publications