ACTIF Formation – Information – Conseil - Secteur Sanitaire, Social et médico-social

ACTIF Formation – Information – Conseil

Les Thématiques

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99 Fiche contact INTRA

007

203 heures

2436 €

min : 6 - max : 15

La Grande Motte :

du 25 au 29/01/21 et du 22 au 26/02/21 et du 22 au 26/03/21 et du 19 au 23/04/21 et du 17 au 21/05/21 et du 14 au 17/06/21

Formation réalisable en intra

Tarifs, contenu et durées provisoires : procédure d’habilitation des organismes de formation en cours

Un appel d’offre marché public actuellement en cours doit désigner après le 30 octobre 2020 les organismes de formation habilités à dispenser en 2021 la formation permettant d’obtenir le certificat de qualification professionnelle (CQP) de « Surveillant.e de nuit en secteur social, médico-social et sanitaire » adossé au nouveau référentiel de certification de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNE-FP) du secteur sanitaire, social, médico-social à but non lucratif.

Ce CQP de branche est donc appelé dès 2021 à se substituer au certificat de branche actuel de Surveillant.e de Nuit Qualifié.e et devrait être prochainement inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Toute inscription ne pourra être validée qu’après la désignation des prestataires de formation. À noter que le volume d’heures total de la formation sera dorénavant compris entre 231 et 245 heures selon les besoins individuels identifiés en amont de la formation.

À ce titre, le tarif, les contenus de formation et dates présentent un caractère provisoire et feront l’objet d’une réactualisation en cas d’habilitation de l’ACTIF par la CPNE-FP de branche.

N’hésitez pas à revenir vers nous pour de plus amples précisions.

L’évolution des prises en charge, de la réglementation du travail et la responsabilité des Institutions (sécurité des biens et des personnes) amènent à faire de l’exercice de la surveillance de nuit un moment particulier qui doit s’intégrer pleinement dans le projet d’établissement. Le personnel qui assure ce temps doit s’initier et développer les compétences techniques et relationnelles permettant de compléter et d’enrichir la connaissance des publics pris en charge avec le personnel de jour et d’assurer, dans une qualité d’intervention élevée, la continuité de la prise en charge. En créant l’obligation de suivre une formation d’une durée minimale de 175 heures portée dorénavant à 203 heures par la CPNE de Branche pour exercer la fonction de Surveillant(e) de nuit qualifié(e), l’avenant n° 284 du 8 juillet 2003, agréé par arrêté du 9 août 2004 reconnait cette place spécifique.

Taux de réussite de 2015 à 2019 selon le Référentiel de Formation validé par la CPNE-FP le 10 juillet 2014 : 100%

Pour les personnes exerçant déjà la fonction de Surveillant de nuit :

un justificatif d’expérience professionnelle de 2 semaines correspondant à l’emploi visé.

Pour les personnes n’exerçant pas la fonction de Surveillant de nuit (demandeurs d’emploi, contrats avenir, agents de service ou autres fonctions) :

réaliser un entretien de positionnement avec l’organisme de formation labellisé,

effectuer et justifier d’une période de découverte PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel) anciennement EMT (Évaluation en Milieu de Travail),

s’engager à réaliser une période de stage de 5 semaines en alternance avec les temps de formation dans un établissement de la branche pour le poste visé par la formation et justifier de sa réalisation.

Développer sa capacité à se repérer dans sa pratique au sein du dispositif institutionnel et du projet de l’établissement : clarifier ses missions, fonctions, responsabilités et limites.

S’initier à la compréhension des difficultés des personnes accueillies pour adapter la fonction de veille à la dimension éducative.

Assurer la sécurité des personnes et des biens selon les procédures propres à chaque établissement?; connaître les conduites à tenir en cas d’urgence : repérer, anticiper, intervenir.

Développer des modes de coopération et de participation au travail éducatif ainsi que des outils de coordination avec les équipes de jour, dans la perspective de continuité de la prise en charge.

Construire collectivement, et formaliser des processus et méthodes d’intervention (observer, analyser, intervenir, évaluer, rendre compte).

Comprendre les caractéristiques du travail de nuit et savoir en prévenir les effets.

Ce programme de formation est conforme au nouveau référentiel de formation Surveillant(e) de Nuit Qualifié(e).

Il se décompose en modules spécifiques (DF1), en modules communs (DF2 et DF3) avec la formation Maître(sse) de Maison Qualifié(e) et un module d’accompagnement pédagogique et méthodologique des stagiaires (21 h), soit au total 203 heures de formation réparties comme suit :

DF1 : la sécurité des personnes et des biens - Modules spécifiques (70 h.)

Rôle et fonction du-de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e) (7 h)

Statut, rôle et fonction du-de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e).

Les responsabilités du-de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e).

Sécurité des personnes et des biens (35 h.)

La prévention et la gestion des situations à risque la nuit.

Premiers secours - module SST.

Equipier de première intervention - module EPI.

Techniques permettant de répondre aux besoins d’hygiène et de confort (14 h.)

Les limites de la fonction du/de la Surveillant(e) de nuit qualifié(e) en matière d’hygiène et de prise de médicament : étude de la réglementation en vigueur.

Les enjeux et les principes de l’intervention.

Les techniques de base en matière d’hygiène, de confort et d’aide aux activités motrices.

Travail de nuit (14 h.)

Les risques pour la santé.

Conciliation vie privée vie professionnelle.

Conditions d’un travail de nuit limitant les impacts sur la santé.

DF2 : participation à l’accompagnement des personnes modules communs (63 h.)

Les problématiques des publics (42 h.)

Le développement psychomoteur, intellectuel, affectif et social de la petite enfance jusqu’à l’âge adulte.

Handicaps et maladie mentale : les troubles du développement et leurs conséquences.

Personnes âgées et pathologies du vieillissement.

Les personnes en situation d’exclusion sociale.

L’enfant séparé : les causes et effets du placement.

Problématiques transversales aux différents publics : le dysfonctionnement des rythmes biologiques et sociaux, et les conduites à risque.

Les fondements et les méthodes de l’accompagnement (21 h.)

Les besoins des personnes accompagnées.

La communication avec l’usager dans les temps de vie quotidienne.

Les actes de la vie quotidienne comme support de la relation d’accompagnement.

L’articulation de l’individuel et du collectif dans les temps de la vie quotidienne.

L’éthique et la déontologie dans la pratique professionnelle.

DF3 : le travail en équipe pluridisciplinaire modules commun (49 h.)

Le cadre institutionnel de la fonction (28 h.)

L’environnement législatif et réglementaire des politiques sociales.

Le cadre d’intervention des établissements et services sociaux ou médico-sociaux.

Les enjeux de bientraitance.

Droit du travail et convention collective.

Le travail en équipe pluriprofessionnelle (21 h.)

La place et le rôle de chacun au sein de l’équipe pluriprofessionnelle.

La communication au sein de l’équipe pluriprofessionnelle.

Les outils de la communication et le partage d’information.

Module d’Accompagnement méthodologique (21 h.)

Étude de cas pratiques et mise en perspectives théoriques en lien avec le contenu des modules de formation spécifiques et communs DF 1, DF 2 et DF 3 (9 h).

Aspects méthodologiques d’élaboration, de rédaction du dossier professionnel (9 h).

Préparation à la soutenance devant le Jury (3 h).

Méthodes essentiellement actives avec apports théoriques et méthodologiques, travaux de groupe, exercices, fiches de travail, bibliographie.

Exercices et tests de contrôles des connaissances (QCM et/ou étude de cas) à la fin de chaque module.

Mises en situation avec correction individuelle.

L’ensemble des compétences est validé lorsque le professionnel :

a obtenu ses certificats SST et HACCP,

a réussi son épreuve de présentation du dossier devant un jury constitué d’un formateur et d’un professionnel d’établissement,

et s’il a bien été présent en formation.

Une attestation de compétences validées est délivrée aux stagiaires, ainsi qu’à leurs employeurs, à la fin de la formation. En cas de validation partielle, les compétences restant à acquérir apparaîtront sur l’attestation et une proposition de parcours complémentaire, visant à sécuriser le parcours professionnel et garder le lien de la progression professionnelle, sera faite.

L’équipe des consultants formateurs de l’ACTIF.

La CPNE-FP du secteur sanitaire, social, médico-social à but non lucratif a décidé de déposer une certification de qualification professionnelle (CQP) de surveillant de nuit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Cette demande de dépôt est actuellement en cours de traitement. En cas de validation par l’instance décisionnelle, le nombre total d’heures de formation sera compris entre 231 et 245 heures avec un impact sur le tarif de la formation en cas d’habilitation. Nous vous tiendrons bien entendu informé de l’état d’avancement de ce dossier.

Nos Publications