ACTIF Formation – Information – Conseil

Votre partenaire formation depuis 1975

Secteur Sanitaire, Social et médico-social

212

70 heures

2 170  €

La Grande-Motte :

du 06 au 10/03/17 et du 15 au 19/05/17

Toute personne exerçant en milieu socio-éducatif, psychiatrique ou soignant.

Les stagiaires peuvent amener leurs instruments.

Début de formation pour les uns, sensibilisation et approche pour les autres, découverte pour tous.

Aucune formation musicale n'est exigée, simplement avoir plaisir à jouer avec les sons et, éventuellement, à faire de la musique.

Découvrir, par la pratique, la musicothérapie et ses différentes applications quels que soient les publics.

Musicothérapie « active »

Exploration sonore des lieux et des objets, suivie d'improvisations : jeux individuels et jeux de groupes.

Découverte de l'instrumentarium.

Musique du et avec le corps :

Percussions corporelles

Expression corporelle

Voix

Travail technique suivi d'improvisations en différentes formations : seul, par deux, en groupe(s).

Dessin/peinture et sonore/musique

Jeux sonores/musicaux associant toutes les approches citées précédemment.

Musicothérapie « réceptive »

Séances d'écoute musicale : de type « clinique » ou libres afin de s'ouvrir à d'autres musiques et mondes sonores.

Aspects techniques, physiologiques de l'audition et de l'émission du son.

Aspects théoriques

Animation, pédagogie, thérapie, communication. Perception et musique.

Histoire de la musicothérapie et des différents courants de pensée.

Les méthodes pédagogiques sont essentiellement « actives ». Chaque temps de « jeu » est prolongé par un temps de réflexion et d'apports théoriques où sont mises en perspective les possibles applications auprès des populations que côtoie chaque membre du groupe d'étudiants.

Communication sonore non verbale (avec ou sans instrument(s) ou objet(s) sonore(s)), en duo, en petits groupes, en grands groupes.

Tous les temps de « jeux » sont enregistrés et ré-écoutés systématiquement.

Mise en situation de séance d'écoute musicale de groupe.

Travaux écrits et sonores à réaliser entre les deux sessions.

Suivi des écrits par internet.

Un document pédagogique est remis aux participants chaque fin de semaine afin de prolonger au-delà de la session le travail d'information et de réflexion entrepris.

Une chaîne HIFI complète, des disques, des livres, des documents vidéo ainsi que la salle de travail sont à la disposition des étudiants tout au long de chaque semaine.

A l'issue de ce stage, les stagiaires auront acquis les premières bases pour créer et animer un atelier de musicothérapie ou « autour du sonore ».

Hervé GAUTIER, François DELORD et Vivette PONGY