ACTIF Formation – Information – Conseil

195

35 heures / 1 stage / La Grande-Motte

1148 €

La Grande-Motte :

du 09 au 13/03/20

Formation réalisable en intra

Dans notre secteur d’activité, les conflits ont des allures de syndromes, c’est dire leur permanence et leur banalité ! Il n’en reste pas moins que lorsqu’on les vit, ils sont douloureux et apparaissent insurmontables. Alors, comment ne pas se laisser détruire par ces caractéristiques inévitables... qui sont la matière première du professionnel de la relation.

Après avoir réhabilité le cœur même du travail social, à savoir les notions de rapport, de bienveillance et d’exigence, nous nous interrogerons sur ce qui nous amène à vivre autant de conflits dans notre secteur d’activité.

Ce stage cherche à modifier les représentations négatives que nous avons des conflits de la communication interpersonnelle. Il vise à renforcer son « savoir-être » en développant ses compétences d’écoute et d’affirmation. À ce titre, il permet de trouver les moyens d’agir dans un sens constructif pour soi et en équipe.

Formation ouverte à toutes personnes exerçant une fonction socio-éducative ou de soin et en particulier : AMP, (moniteurs) éducateurs (spécialisés), moniteurs d’atelier, personnels des services généraux, aides-soignants, psychologues, cadres...

Favoriser la prévention des situations de conflits.

Savoir se positionner face à un désaccord.

Améliorer la communication interpersonnelle lorsque la relation est mise en péril.

Rappels théoriques :

La notion de conflits et son caractère inévitable.

Les conflits dans le champ sanitaire et social : éléments d’analyse.

La Mise au point sémantique sur certains mots-clés.

La communication interpersonnelle : le verbal, le non verbal, l’écoute active, les reformulations, les attitudes.

Les outils de résolutions : l’analyse transactionnelle, la Communication Non Violente, la gestion des désaccords, la méthode DESC.

Exercices pratiques :

Développement de la confiance à partir de jeux dramatiques.

La respiration et ses ancrages corporels, relaxations.

Alternance entre des moments expérientiels, des apports méthodologiques et des séquences de travail en petits groupes.

Analyse des pratiques (situations de conflits) et des communications présentes.

Les jeux de rôles ne sont mis en place que si le groupe le permet.

Auto-diagnostique et exercice de discernement (victime, persécuteur, sauveur).

Grille de satisfaction et d’auto-évaluation des acquis de la formation.

Richard COHEN, Psychomotricien, thérapeute d’enfant et de la famille.

Il est souhaitable qu’il n’y ait qu’un salarié par établissement.

Action réalisable en Intra

Contactez Joséphine Rives pour établir un devis :

04 67 29 04 99