ACTIF Formation – Information – Conseil

150

35 heures / 1 stage / La Grande-Motte

1120 €

La Grande-Motte :

du 16 au 20/09/19

Formation réalisable en intra

On entend par traumatiques les effets de certains accidents, « intrusifs », se déclinant parfois très précocement sous différents registres dont : violence sexuelle, agression, abandon.

Les sujets qui y sont confrontés, notamment lorsque ces traumatismes s'inscrivent dans la durée vont développer de véritables mécanismes de survie psychique.

Ces aménagements ou réaménagements post-traumatiques se traduisent fréquemment par des comportements symptomatiques (répétition de la violence subie, conduites d'évitement, exposition aux risques, re-victimisation) comme si toute tentative de symbolisation tournait en boucle, faute d'intégration du traumatisme.

Face à des conduites où certains usagers paraissent en quelque sorte « condamnés » à rejouer inlassablement la scène qui les a brisés, il est essentiel que les professionnels chargés de les accompagner puissent s'approprier les notions de base des processus traumatiques en terme d'effets, de conséquences et de modalités de prise en charge.

Salariés intervenant dans des structures éducatives, sanitaires, sociales, recevant des usagers : enfants, adolescents, adultes ayant été victimes de situations traumatiques (trajectoires de vie marquées par les ruptures, les carences graves, les maltraitances, les abus sexuels, les conflits armés).

Acquérir une connaissance clinique des syndromes post-traumatiques et de leurs effets sur la personnalité (mécanismes, conséquences, séquelles).

Décoder les comportements inhérents à ces formes de victimisation : engluement dans la répétition, adaptation pathologique, auto et hétéro-agressivité, violence....

Contribuer à faire évoluer les dispositifs de soins et les modes d'accueil et d'accompagnement des usagers

Evènement traumatique et conséquences

Définition du trauma : De l'évènement traumatogène au processus traumatique.

Nature et typologie des évènements à caractère traumatique.

Adaptation et troubles de l'adaptation.

Définir une victime :

La victime : définition et caractéristiques, notion de préjudices.

L'engrenage « victimaire » : le risque d'agression (comprendre, évaluer), le processus pervers, les mécanismes de passage à l'acte, les relations : rapport bourreau/victime, comment en sortir ?

La clinique post-traumatique

Facteurs de protection, facteurs de risque, facteurs de résilience.

Impact du traumatisme pour la victime : les espaces psychologiques effractés par le trauma.

Conséquences d'un traumatisme : « l'après-coup », et les évolutions pathologiques.

Les professionnels face au trauma

Mécanismes défensifs : Des états de sidération aux états de panique.

Notion d'isomorphisme institutionnel.

Le traumatisme vicariant ou « usure de compassion » : entendre, voir ressentir, gérer l'accumulation de « matériel » traumatique ; conséquences sur les pratiques.

Conduites à tenir

Difficultés spécifiques de ce type d'accompagnement (freins, échec).Pourquoi et de quelle manière intervenir ?

Emergence d'un événement traumatique dans l institution : empreintes, « reprise » post-évènementielle, suites à donner, espaces de « retraitement » possibles.

Apports théoriques, travaux de groupes à partir de cas présentés par les participants, supports audiovisuels.

Echanges d'expérience, mises en situation.

Jocelyne GALAIS et intervenants experts.