ACTIF Formation – Information – Conseil

105

21 heures / 2 stages / 2 lieux

798 €

La Grande-Motte :

du 03 au 05/07/19

Paris :

du 02 au 04/10/19

Formation réalisable en intra

Il est impératif, mais parfois difficile, de conjuguer vie privée et vie en collectivité. Les règles de vie collective s'imposent à tous et pourtant chaque personne est singulière et mérite que l'on respecte sa différence.

Il existe, pourtant, bien des moyens pour vivre cette double injonction et proposer un accompagnement respectueux de la personne et de son projet, comme notamment se baser sur les petits détails qui font la vie ou repérer les espaces de calme et de retraits.

Professionnels travaillant dans des structures d'hébergement sanitaires, sociales ou médicosociales.

Comprendre le lien entre intimité, vie privée et personnalisation de l'accueil et de l'accompagnement ;

Prendre en compte la singularité de l'individu dans la vie collective pour animer son quotidien ;

Intervenir sur le cadre de vie et les règles de vie collective pour assurer le développement de l'autonomie et le respect des droits des usagers.

La notion d'animation de la vie quotidienne

Les diverses dimensions et composantes de cette animation,

Des bases pour mettre en perspective une personnalisation de l'accueil dans un contexte de collectivité.

Les besoins et attentes des adultes handicapés dans la vie quotidienne :

Faire la différence entre besoin exprimé ou ressenti par l'usager et besoin estimé par le professionnel ou l'équipe en charge de son projet personnalisé,

Repérer les besoins des personnes accueillies dans l'expression de leur projet personnel et les traduire dans le projet personnalisé d'accompagnement.

Comment prendre en compte les besoins de chacun dans le projet du collectif ?

La personnalisation de l'accueil : Gage du respect de la singularité de la personne accueillie et de celles des usagers déjà présents,

Personnaliser l'accueil : l'installation et les premiers moments de vie de l'usager dans son nouveau « chez soi »,

Préparer, élaborer et conduire le projet personnalisé en prenant en compte les habitudes de vie de l'usager mais également les règles de vie en collective,

Pouvoir définir les concepts d'intimité, de vie privée dans l'espace et le temps collectifs afin de développer une approche les intégrant dans les différents moments de la vie en institution.

La promotion de l'autonomie de l'individu au sein du collectif :

Assurer une vie personnelle quotidienne aux usagers en s'appuyant sur les actes de la vie quotidienne et les habitudes de vie de la personne,

Faciliter le développement d'une vie privée et d'une intimité par des attitudes d'écoute respectueuses de la personne et de son rythme de vie.

Définir les règles de vie collective, ainsi que leur remise en question, dans le respect de la dignité et de l'intégrité de chaque personne accueillie.

Des apports théoriques méthodologiques et techniques, fiches de travail, des exercices, des données bibliographiques complètent la démarche.

Participation à des groupes d'entrainement à l'analyse de situations d'accueil et d'accompagnement de la vie quotidienne.

Exercices et supports d'autoévaluation des acquisitions.

Jérémie POLGE ou Serge DUPUY